CIRQUE

Cie Batchata

Carina Bonan
Cie Batchata

la compagnie Batchata : propos et style
Nous sommes clown(e)s

La tradition des clowns de cirque ne nous est pas étrangère. Nous avons expérimenté toutes sortes d’espaces (piste du cirque, scène du théâtre et du cabaret, espace public, espace privé…) où nos personnages ont enflé leurs mimiques, diminué leur âge mental et inversement, joué « ici et maintenant » ainsi que dans des espaces imaginaires.

Nous sommes également intervenus dans des lieux où nos personnages ont tenté de proposer leur humanité tonitruante pour accompagner la souffrance (par exemple dans des services hospitaliers).

Aujourd’hui nous désirons être au monde et amuser grâce au regard que nos clowns posent sur celui-ci.

Le personnage clownesque invite son auteur à rire de ses propres faiblesses, à oser être parfaitement ridicule, à prendre la liberté d'être lui-même.

L’auto-dérision est le terreau de l’expression clownesque. L‘artiste est susceptible de donner une traduction de l’humanité à la fois candide et moqueuse, désopilante et poétique.

La grande particularité du clown est d’inventer un langage qui dévoile l’âme humaine.

Par la grâce de ce personnage hors norme, nous nous amusons à disséquer la tragique condition humaine en nous demandant comment l’homme s’entrave dans sa quête du bonheur.

Nous aimerions que nos personnages et leur aptitude à amuser puisse aider à « relier » les personnes entre elles, et participer (humblement) à ouvrir (joyeusement) leur questionnement et, pourquoi pas, un débat…

Notre art appelle une complicité avec le public

Dans ses travaux, la compagnie cultive l’écoute des spectateurs.

La relation de jeu entre le personnage et le public, directe et vivante, est une des conditions de bases du travail clownesque.

D’autre part, la compagnie désire s’adresser aux publics les plus divers en âge, culture, milieu social.

Les spectacles de la cie Batchata s’adressent au « tout public ».

Nous considérons que les clowns ne sont pas exclusivement destinés aux enfants.

Par ce choix, la figure du clown peut vivre dans toute sa complexité : son aspect tragique est perçu par les adultes tandis que les enfants rient probablement de ses maladresses.

Notre pratique est composée de multiples disciplines :

théâtre gestuel, mime, jeu masqué, danse, magie, théâtre d’objet, marionnette, musique et chant. (L’artiste clown, avec tous ces outils en poche, pourra peut –être aider son personnage à relever le défi de paraitre inapte, mais d’avoir des fulgurances géniales.)

Nous avons la volonté de créer un langage scénographique simple ce qui permet de jouer dans des conditions multiples.

Spectacle(s)
Les clowns d'affaires (0)
Ange ou démon (0)
Tigra Winston Live (0)
Achille et Léonie (0)
Compagnie Extrêmement Prétentieuse (0)
Hop ma nonTroppo (0)
Top